Dracula a vraiment existé !

PNG - 241.7 ko

Autant te l’avouer tout de suite, tu risques d’être un peu déçu, le vrai ne se transformait pas en chauve-souris la nuit venue s’envolant pour sucer le sang de ses contemporains ! Pas plus qu’il ne ressemblait à un dandy avec une grande cape noire (oooooooh, grosse déception !)… En revanche, il était bien plus sanguinaire que celui du roman de Bram Stoker (aaaaaaaaaaah, cool !).
On l’avait surnommé Vlad l’empaleur (Vlad Tepes en roumain). Surtout à ne pas confondre avec Vlad l’emballeur, son cousin qui emballait les gonzesses en discothèque. Vlad Tepes avait une spécialité des plus sadiques (c’est pour ça qu’il est dans ce merveilleux livre) : il prenait un énorme plaisir à empaler [1] ses ennemis. Cette formidable méthode consiste à enfoncer un pieu (appelé aussi un pal) dans le fondement de quelqu’un et de le faire ressortir par le haut du corps (en fonction de la direction donnée, il sortira par l’épaule, le
thorax, la bouche,…).
La prochaine fois je t’expliquerai comment empaler proprement son prochain...

A partager sans modération !

Extrait De "Beurk, la cruelle histoire de l’humanité" tome1


[1empaler : Infinitif du verbe transitif, méthode qui consiste à transpercer de part en part un corps d’un long objet pointu. « Faire subir à quelqu’un le supplice du pal ».

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Les Amis